Les effets secondaires des traitements anti-cancéreux sur les dents

Au cours d’un traitement par chimiothérapie et/ou radiothérapie, la cavité buccale des personnes atteintes d’un cancer peut être particulièrement affectée et fragilisée. Bien que cela soit regrettable, les effets secondaires nécessitent parfois l’interruption temporaire du traitement anti-cancéreux. Afin d’éviter d’en arriver là il est important de réaliser un contrôle chez votre dentiste en amont et d’engager tous les soins nécessaires au minimum deux semaines avant le début du traitement.

Dent et soins dentaires

https://pixabay.com/fr/soins-dentaires-injection-implants-2351804/

Les effets indésirables de la chimiothérapie et/ou de la radiothérapie sur la bouche

Ce type de traitement est très efficace pour attaquer les cellules cancéreuses responsables de la maladie, en revanche il met également en péril les cellules saines. Voilà pourquoi la chimiothérapie et la radiothérapie sont aussi lourdes à endurer pour l’organisme. Parmi les effets secondaires, certains peuvent impacter directement la santé bucco-dentaire. La thrombopénie par exemple augmente le risque hémorragique lié à la diminution du nombre de plaquettes dans le sang. En cas de soins dentaires, elle perturbera le processus de cicatrisation, pouvant ainsi favoriser les complications et infections.

Différents tissus de la bouche peuvent alors être affectés par ces bouleversements :

  • Les dents et les gencives
  • Les glandes salivaires
  • L’os des mâchoires

Pourquoi est-il nécessaire de faire un bilan bucco-dentaire avant le traitement anti-cancéreux ?

Le bilan doit être effectué afin d’éviter tout risque d’urgence dentaire. Les tissus attaqués sont fragilisés et susceptibles de provoquer différentes complications :

  • Apparition de caries sur les dents (pouvant engendrer une extraction) et d’aphtes sur les muqueuses
  • Diminution de la production salivaire (indispensable à la protection et à l’équilibre des muqueuses buccales)
  • Développement d’une ostéoradionécrose (alimentée par une diminution de la vascularisation qui ralentit la cicatrisation du tissu osseux)

Les recommandations

L’encadrement médical dentaire doit impérativement être maintenu avant, pendant et après le traitement anti-cancéreux. Il permettra d’adapter les soins et l’hygiène quotidienne au fil du temps et des besoins. Pour ce qui est de l’entretien, il est recommandé :

  • De maintenir un nettoyage dentaire régulier mais avec une brosse à dents extra souple afin d’éviter les blessures
  • De nettoyer minutieusement les prothèses dentaires
  • De faire des bains de bouche bicarbonatés
  • De bannir le tabac et l’alcool
  • D’avoir une alimentation saine et adaptée

Les commentaires sont fermés.