Grossesse : nos conseils dentaires pour les futures mamans

Cela va de soi, avoir une bonne hygiène bucco-dentaire est un conseil que tout le monde doit appliquer, mais il est d’autant plus important à respecter pour les femmes enceintes. En effet, les maladies dentaires peuvent avoir de graves conséquences pendant la grossesse…

Femme enceinte au grand sourire.

https://www.flickr.com/photos/119162386@N08/

Pour que cette période se déroule dans les meilleures conditions, votre cabinet dentaire sur Antibes vous délivre quelques informations préventives.

Les maladies parodontales désignent clairement une situation d’urgence vitale chez les femmes enceintes. Bien que l’expertise ainsi que les soins dentaires réalisés par un professionnel constituent un gage de bonne santé bucco-dentaire, les consultations chez le dentiste ne font toujours pas partie des examens obligatoires lors de la grossesse.

Pourquoi l’état de santé de votre bouche est d’autant plus à surveiller lors de votre grossesse ?

Pour un patient lambda, les maladies dentaires occasionnent généralement des douleurs, affaiblissent votre organisme et peuvent même entraîner la perte des dents, mais si vous êtes enceinte, les répercussions sont d’autant plus graves.

Plusieurs études ont observé que les femmes atteintes de maladies parodontales sont plus fréquemment sujettes à des complications obstétricales. Par exemple, ces recherches tendent à prouver que les parodontites sévères augmentent significativement le risque de prématurité et de faible croissance du fœtus.

Nos conseils

Avant conception

Si vous souhaitez tomber enceinte prochainement, prendre rendez-vous chez le dentiste permet de concevoir ce projet sur une base saine. Par ailleurs, plusieurs traitements sont contre-indiqués lors de la grossesse et l’allaitement car ils comportent des risques pour le bébé, notamment la manipulation des amalgames au mercure pour soigner les caries. Cet acte est vivement déconseillé en France, et carrément interdit à toute la population dans plus de 110 pays. De plus, certaines interventions peuvent s’avérer pénibles au terme de la grossesse. Il est donc vivement conseillé d’entreprendre ces opérations avant.

Pendant la gestation

Quelle que soit la nature de votre pathologie dentaire, vous ne devez en aucun cas repousser la consultation. Votre dentiste sera plus à même d’établir un diagnostic fiable et de faire le bon choix thérapeutique en cas d’urgence dentaire. Notez également que les femmes enceintes ne doivent pas prendre d’antiinflammatoires non-stéroïdiens jusqu’au quatrième mois de grossesse.

Les commentaires sont fermés.