L’éclaircissement dentaire interne

L’éclaircissement dentaire interne

Au fil du temps, les dents perdent de leur éclat. En effet, au quotidien, les dents sont imprégnées par les « colorants alimentaires » (nourriture, café, thé, tabac…), et malgré un brossage minutieux, il est difficile de préserver leur blancheur.

Un autre phénomène fréquent est responsable de la perte d’éclat des dents : il s’agit de la coloration d’une dent suite à la nécrose pulpaire consécutive à un choc traumatique ou à une carie très profonde. La dent dépulpée perd alors son éclat et devient plus terne.

Le traitement des dyschromies de la dent dépulpée conduit encore trop souvent à des solutions prothétiques mutilantes. Il existe pourtant une technique simple pour « blanchir » une dent dépulpée : l’éclaircissement dentaire interne.

Cette technique consiste à placer un produit d’éclaircissement à l’intérieur de la chambre pulpaire de la dent pour en éliminer les colorations.

Plusieurs applications de produit d’éclaircissement interne peuvent être proposées pour améliorer le résultat.

La durée du traitement dépend du degré de coloration de la dent.

Généralement, le traitement dure de 2 à 4 semaines, à raison d’une application toutes les deux semaines.

Dans certains cas, une seule application de produit d’éclaircissement suffit.

L’éclaircissement dentaire interne permet souvent de récupérer la teinte initiale de la dent, sans avoir recours à un quelconque artifice prothétique, préservant ainsi la solidité et l’intégrité tissulaire de la dent.

Le résultat dépend de la cause de la dyschromie, de son ancienneté, des caractéristiques de chaque dent et de la couleur de départ.

Dans de très rares cas, il peut n’y avoir aucun changement de couleur.

Des récidives peuvent se produire au bout de 2 à 4-5 ans.

Dans ce cas, il sera toujours possible de retenter un éclaircissement interne.