Comprendre le rôle du diabète dans les complications bucco-dentaires

Les complications liées au diabète sont multiples et variées. Elles concernent aussi bien le système vasculaire, neurologique, rénal, oculaire que dentaire. Pour bien comprendre l’impact de la maladie sur la santé bucco-dentaire, il est essentiel d’étudier les effets du dérèglement glycémique sur l’équilibre de la flore buccale. Le cabinet dentaire du Docteur Ananou vous apporte ici un complément d’informations sur les liens entre le diabète et les infections bucco-dentaires.

Image d'une homme tenant une pancarte sur laquelle est est écrit le mot "diabète".

https://pixabay.com/fr/diab%C3%A8te-sucre-le-sang-glucose-1270346/

Comprendre le diabète

Le diabète est une maladie chronique qui ne se soigne pas, mais pour laquelle des traitements de stabilisation sont possibles. Elle est liée à une défaillance de sécrétion d’insuline par le pancréas ou à une mauvaise assimilation du glucose dans le sang.

L’insuline est une hormone naturellement produite qui est indispensable à l’organisme ; elle permet aux cellules d’assimiler le glucose afin de fournir au corps toute l’énergie nécessaire à son bon fonctionnement. Lorsque l’indice glycémique ne parvient pas à se réguler correctement, le taux de sucre dans le sang augmente nettement. Il provoque ce que l’on appelle une hyperglycémie, responsable d’un certain nombre de complications et maladies graves.

Il existe différents types de diabètes. Parmi les plus courants, on retrouve :

  • Le diabète de type 1, lorsque le pancréas ne produit pas du tout d’insuline.
  • Le diabète de type 2, lorsque la sécrétion d’insuline fonctionne mais que son assimilation par l’organisme est mauvaise.
  • Le diabète gestationnel qui survient généralement à la fin du deuxième ou troisième trimestre de la grossesse.

Comment le diabète peut-il être responsable de complications bucco-dentaires ?

Lorsqu’un diabète n’est pas convenablement traité, l’augmentation du taux de glucose ne se fait pas uniquement dans le sang mais également dans la salive. Ce phénomène entraîne une perturbation de la flore buccale : la résistance aux infections microbiennes diminue en même temps que le risque d’infection bactérienne augmente. À terme, c’est tout l’équilibre de la bouche qui peut être bouleversé.

Pour bien comprendre les relations de cause à effet qui structurent les liens entre le diabète et les complications bucco-dentaires, il suffit d’étudier les symptômes provoqués par l’hyperglycémie :

  • La modification du taux de glucose dans la salive influe sur la composition de la plaque dentaire, dont la production augmente. En conséquence, le risque de développer une carie s’accroît.
  • L’hyperglycémie provoque également une sécheresse buccale. De ce fait, l’élimination par la salive des acides responsables de l’érosion dentaire est moins efficace ; les champignons se développent plus rapidement et peuvent vite évoluer en muguet buccal.
  • Les résistances bactérienne et microbienne étant plus faibles, la prolifération de germes ou le dépôt de bactéries se fait plus facilement, augmentant ainsi le risque de gingivites et/ou parodontites.

Les commentaires sont fermés.